Iaca, la légende de l’Açai

Acai-Iaca-Legend

Il y a fort bien longtemps, vivait une jeune et jolie petite Indienne du nom d’Iaca. Elle était la fille du chef d’un petit village de l’Amazonie, qui au fil du temps s’est tellement agrandi qu’il ne subsistait pas assez de nourriture pour nourrir tout le peuple!

Le père d’Iaca prit une terrible décision pour sauvegarder les vies de son peuple en décrétant que tous les nouveaux nés devraient être tués. Peu de temps après que le décret fut adopté, Iaca mit au monde un bébé, le père d’Iaca ne fit pas  d’exception à la loi!

Iaca pleura toutes les larmes de son corps la mort de son enfant.

Un soir où elle crut entendre son bébé pleurer, elle sortit de sa hutte et alla à la recherche de son enfant, en suivant les pleurs, elle vit soudainement un palmier rempli de fruits sortir de terre.

Pleine de désespoir que le palmier ne soit pas sorti plutôt de terre  pour sauver la vie de son enfant Iaca se coucha sous le palmier et elle  mourut.
Le jour suivant, toute la tribu partit à la recherche de la jeune Iaca et la découvrit sans vie couchée sous l’arbre fraîchement sorti de terre.

Les Indiens ramassèrent les fruits puis les mangèrent, ainsi ils furent rassasiés et retrouvèrent l’énergie qui les avait quittés lors de la famine. Alors, le chef du village abrégea son cruel décret et déclara que ces baies en l’honneur de sa fille Iaca porteraient son nom à l’envers et devint Acai.

Grâce à l’abondance des baies d’Açai, la tribu continua à grandir en bonne santé, les baies d’Açai furent adoptées par les villages alentours qui les appréciaient, puis par tout un peuple.

Dans les années 50’ les médecins brésiliens et les instituts de recherches tel que l’EMBRAPA commencèrent à étudier les bienfaits des baies d’Acai sur les personnes qui en consommaient et ils se rendirent compte que les baies d’Açai sont bénéfiques pour la santé.

Est-ce une partie de l’amour pour son enfant qu’Iaca a transmis tous les bienfaits aux baies d’Acai?

Découvrez les Packs qui vous aideront à perdre vos kilos en trop!

UA-28919852-1